• Emilie

YogiVie: La question

À l'école, au milieu du cours de travaux manuels, les enfants sont étrangement tranquilles, quand...

-Madame, vous avez voté pour Marine Le Pen ou pour Macron?

Un ange passe... J'esquive:

-Heu, aucun des deux. Nous sommes en Suisse, je ne peux donc pas voter en France.

-Ah ouais, c'est vrai, me répond le questionneur déçu.

Soulagée, je m'éloigne quand j'entends un enfant grommeler fièrement:

- Moi, je vote pour Marine! C'est la meilleure.

Je vois son camarade effaré, s'agiter et lui chuchoter:

-T'es qu'un raciste!

A sentir l'énervement de l'enfant, je devine que la question posée au début ne venait pas de nulle part.

L'autre goguenard, voyant son copain au comble de l'exaspération, réplique de plus belle:

- Faut faire attention avec les étrangers!

C'est avec un pincement au cœur que j'observe ces deux enfants défendre des visions que des grandes personnes leur ont transmises. L'un, fier de son bon droit, l'autre, estomaqué, tout deux se disputant silencieusement derrière leurs bancs au sujet des migrants, des morts en mer...

Quelques instants plus tard, lorsque la joute "secrète" se termine, je me tourne innocemment vers le jeune sympathisant de Marine:

-Dis-moi, tu fais toujours les cours de Yoga pour les enfants?

-Bah non, j'ai arrêté. En fait, j'aimais pas.

Dommage. La nature de chacun est différente et les goûts divergent. Tout de même, le yoga développe chez les petits et grands la compréhension, la bienveillance et l'empathie. Des qualités qui peuvent profondément aider en ces temps instables. Et ça commence par nous, les adultes...





19 vues

​© 2019 Graine de Yoga